Souvenir d'enfance ...

Publié le

Ceux qui me connaissent savent que je ne parle pas très souvent de mon enfance (, si, malgré tout ...), essentiellement parce que je n'en ai pas pléthore de souvenirs vraiment heureux, de ces souvenirs de bonheur sans mélange, au long cours, un état de l'enfance où le temps s'étire et n'a pas de valeur, pas de limite, possède un caractère infini qui tout à la fois assomme et protège ...

Non, moi, j'espérais souvent que le temps avait ses limites, qu'elles arriveraient bientôt, et que l'infini n'était surtout pas éternel ... Le temps était compté et c'était très bien ainsi. Cela rendait supportable.

Toutefois, les Chamonix Orange, là, ceux que j'ai croisés au détour d'une étagère de mon supermarché ce matin et que j'ai jetés dans mon caddy, et bien je crois qu'ils représentent un souvenir de bonheur. Sans doute pas le seul
(je dis ça pour la famille qui va se désespérer ... ;-) non, non, ne vous désespérez pas la famille, vous savez très bien qu'on se sort de tout, tordu, mais on en sort !), bien entendu, mais comme ça, de bonheur sans mélange, sans trouble du tout, je crois bien que, malgré tout, là, tout de suite, il ne m'en revient pas ... Pas en compagnie de mes parents en tous cas.

Alors ça me ramène à Chamboulive, Corrèze, au bord de l'étang dans lequel était délimitée une piscine aux dimensions raisonnables pour accueillir des enfants de mon âge de l'époque (6-8 ans peut-être). J'avais encore une bouée je crois, alors c'était peut-être même plus tôt ... Des pique-nique en goûters, avec une couverture posée dans l'herbe et cette boîte de Chamonix Orange, là, la même que celle de la photo, je n'ai pas l'impression que le packaging ait changé ...
J'en ai quelques autres, des souvenirs de Chamonix Orange, mais je les laisse de côté, ils ne sont plus bons, c'était déjà quelques années plus tard.
Trop tard. 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
<br /> <br /> Des souvenirs d'enfance liés à une gourmandise toute simple, je crois qu'on en à tous.... Il y à bien longtemps que je n'ai pas mangé des Chamonix à l'orange et finalement je me demande si le goût serait le même !<br /> En grandissant, on idéalise moins et on est souvent déçu...Comme avec Nounours ou Thierry la Fronde !<br /> J'écoute à n'en plus finir Barbara, et Mon enfance dit beaucoup de choses...<br /> Bonne journée à vous<br /> <br /> ( il y en à justement des choses à lire chez vous ! ) <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> Pour aimer ces gâteaux-là, il faut qu'ils soient liés à de sacrément beaux souvenirs : parce que, dans le genre étouffe-chrétien, je ne sais pas si on trouve mieux sur le marché... Mais la<br /> tendresse que nous avons pour nos madeleines ne se discute pas.<br /> <br /> <br />
Répondre
Tu as raison ... Faut pas toucher aux souvenirs d' enfance : je ne finirai pas la boite, c'est sec et ecoeurant, les nonnettes fondantes de ma jardinerie sont bien meilleures !