Quand vient le temps du verdict ...

Publié le


Quand vient le temps du verdict,
L'attente,
Avoir la sensation de ne plus rien maîtriser, que tout est joué,
Que tout ce qu'on n'a pas dit manquera, définitivement, 
Que ce qu'on n'aurait pas dû dire sera de trop, définitivement, 
Se remémorer le moment où le déclic s'est produit, où la Cour a pu basculer dans une compréhension qui l'aura rendue perméable à la plaidoirie,
Construire son espoir sur ce souvenir,
Se hisser dans l'espérance avec les familles,
En se retenant de tomber de l'autre côté de la ligne de crête, sur l'autre versant, de l'ubac à l'adret ...

Et respirer.
Enfin.
Après des heures d'apnée.
Parce que la justice est passée.
Et qu'elle est équitable.
Pas forcément juste.
Jamais parfaite.
Jamais, surtout, apte à ressusciter.
Jamais apte à permettre l'oubli.
Jamais.
Le pardon, peut-être, un jour ...
Même pas une nécessité.

Mais respirer parce que la justice est passée.

Gaëtan, ce soir, où que tu sois, quelle que soit l'éternité que tu emplis de ta musique,
Je t'embrasse. 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article