Message à Marc, lecteur anonyme ... !

Publié le par Emmanuelle Colombani

Je vais faire ici une chose inédite : poursuivre une "discussion" que j'ai commencée en commentaire d'un article. Pour connaître le début, reportez-vous ici , dans les commentaires sous "Distinguer l'accessoire de l'essentiel avec Julien Doré, En Aparté" ...

Ce soir a été diffusée sur M6 la dernière émission de la saison de Nouvelle Star, qui, cette fois encore, présentait un classement des chansons préférées des spectateurs, mais était cette année agrémentée d'une série de duos de certains anciens vainqueurs et seconds avec des candidats, en l'occurence, Christophe Willem bien entendu, Miss Dominique, Amel Bent et Myriam Abel.

A mon lecteur Marc qui m'interrogeait sur le point de savoir si j'avais "lâché" Christophe pour ne plus m'occuper que de Julien, je démontrais que l'amour de l'un n'était pas exclusif de l'admiration de l'autre et qu'aimer les deux n'était donc pas incompatible. D'ailleurs, nul besoin de le convaincre, il était déjà convaincu !

Mais ce soir, nous avons eu la démonstration par l'usage de cette compatibilité. Christophe et Julien nous ont interprété deux duos magnifiques, "You can leave your hat on" (Joe Cocker) et "Imagine" (John Lennon) ...

J'avais un peu peur que leurs voix ne s'harmonisent pas du tout et que leurs styles soient trop différents et se tuent l'un l'autre ... Eh bien pas du tout ! Leur talent à chacun à réussi le miracle de mettre du liant et de l'harmonie là-dedans, et, notamment sur Imagine, c'était très très bien. En fait, même s'ils le font différemment, ils ont une chose en commun à laquelle bien peu d'artistes se risquent : ils n'hésitent pas à transformer le titre qu'ils interprètent, pour le mettre à leur sauce, et ça se ressent quand ils chantent ensemble. De plus, comme ils sont tous les deux remarquablement intelligents et sensibles, ils le font en finesse et en douceur, en tenant compte de ce que fait l'autre et en ne cherchant pas à l'écraser ... La grande classe, quoi !

Mais le clou de la soirée a été le duo de Christophe avec Amel Bent, qui a d'ailleurs remporté la compétition, sur "Quand on n'a que l'amour" de Jacques Brel. Extraordinaire, il n'y a pas d'autre mot... Si le Grand Jacques l'a entendu, il peut être fier de la vie qu'a cette chanson sans lui.

Demain, enfin tout à l'heure, quoi, le matin (!), je vous mettrai les vidéos, promis. Ce soir, le temps de téléchargement est trop long.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Bonsoir je suis très flatté de ce message personnel, je n'ai pas regardé l'émission, je l'ai juste enregistrée et vu des vidéos par-ci par là, je vous mettrai mon sentiment plus tard peut-être.<br /> Pour vous remercier de cette "ouverture", je vais peut-être m'aventurer à vous laisser des commentaires politiques, mais cette semaine ce ne sera pas possible, je suis encore sous le choc  de la suppression d' Arret sur Images sur France 5 et de La bande à Bonnaud sur France inter, j'ignore comment mermet tient encore...<br /> Encore merci pour ce clin d'oeil,! (j'ai lu l'avis de recherche sur Fillon c'est très drôle, il y a aussi sur le blog de Birenbaum un texte non politique paru au début du mois de juin sur les kermesses de fin d'année à l'école de nos enfants, hilarant car tellement vrai.)<br />  <br /> Ps: j'ai aussi lu la déclaration d'Amel dans Libé "je ne lis pas, ca me donne mal à la tête", je ne sais pas si le plus inquiétant est ce qu'elle dit ou le fait qu'elle ose le dire, on a l'impression maintenant finalement que ne pas  etre cultivé ou meme ne pas lire du tout peut être vu comme un élement de personnalité acceptable voire valorisant et non comme une lacune à combler.<br /> Désolé pour ce post si long. 
Répondre
E
Merci de votre passage !<br /> Quant à l'arrêt de "Arrêt sur images", ma foi, je suis assez d'accord avec l'avis de Christophe Ginisty  : je trouve que Schneidermann en fait trop et cherche à partir vers unr théorie du complot quant à la suppression d'une émission présente quand même depuis 12 ans ... il y a bien d'autres excellentes émissions qui ont disparu : le grand échiquier, Apostrophe, les dossiers de l'écran et j'en passe ...<br /> Par contre je ne peux pas comprendre la suppression de la Bande à Bonnaud ! Et je ne sais y voir de raisons politiques, car c'était loin d'être la plus polémique de l'antenne, qui est de toute façon plutôt à gauche, de même que ses animateurs, alors dans ce cas, autant supprimer carrément France Inter ! Didier Porte au Fou du Roi, Guy Carlier le matin, Daniel Mermet bien sûr (que j'exècre quand il parle du Proche-Orient) disent parfois de vraies horreurs-vérités bien plus grosses ! J'espère qu'ils reviendront sur cette décision, dont je  n'ai d'ailleurs pas entendu si elle était réellement prise ou encore à l'état de rumeur.