Existe-t-il des hommes intègres en politique, qui ne se font pas piéger par Gérald Dahan ? OUI !

Publié le par Emmanuelle Colombani

J'ai entendu Gérald Dahan raconter un de ses canulars téléphoniques mettant en scène un homme politique que j'ai par ailleurs eu la chance de rencontrer, je savais que c'était un homme droit et intègre, je suis ravie d'y voir là une confirmation réjouissante. Il s'agit d'Adrien Zeller, ancien député actuellement Président de la région Alsace.

Gérald Dahan l'appelle en se faisant passer pour Sarkozy, après les dernières régionales dont le moins qu'on puisse dire est qu'elles ont été désastreuses pour l'UMP. Mais Adrien Zeller était le seul à avoir conservé une région à droite : l'Alsace.

Le faux Sarko lui propose un portefeuille ministériel, car il est un "winner" : Adrien Zeller ne peut normalement que refuser, puisqu'il vient de s'engager dans sa région, pourtant la perspective d'un poste ministériel en aurait fait réfléchir plus d'un plus longtemps ... Il commence donc par refuser, indiquant qu'il ne peut quitter sa région qui a besoin de lui. Le faux Sarko lui dit alors : "ce n'est pas la région qui a besoin de toi, là, Adrien, c'est la France" ... Adrien Zeller demande alors un temps de réflexion, on lui accorde une demi-heure. Après vingt minutes, Dahan rappelle, et Adrien Zeller donne sa réponse définitive : "je ne peux pas partir".

L'imitateur lui demande alors de lui proposer quelqu'un pour le remplacer, Adrien Zeller lui conseille Marc-Philippe Daubresse, député du Nord, qui selon lui, serait aussi un "winner" car il aurait perdu, mais à quelques voix près ... Le faux Sarko lui demande de l'appeler sur une autre ligne pour lui proposer le ministère de la décentralisation, ce que fait Adrien Zeller ... mais il s'entend répondre étonné par l'intéressé qu'il a déjà été contacté pour le logement ... Moment de flou chez Dahan qui fait semblant d'appeler Raffarin pour lui dire que la décentralisation c'est mieux... Finalement, Daubresse accepte le poste.

Dahan, désireux de tester totalement l'intégrité d'Adrien Zeller, se livre alors à un jeu partiulièrement perfide. Il lui demande comment il peut le remercier de son geste. Adrien Zeller répond alors "tu me paieras un resto". Prenant sa plus suave voix sarkozienne, Dahan lui dit alors : "Je vais être aux finances maintenant, je vais te remercier concrètement, c'est moi qui m'occupe des enveloppes"... Adrien Zeller avait alors répondu : "Dans ce cas pour la région alors, il y a un lycée d'Etat qui doit être rénové, ça coûte 5 millions d'euros, ça fait des années qu'on demande, on n'arrive pas à les obtenir". Dahan avait alors terminé en disant : "Considère que tu les as ... et je t'en mets 2 en plus pour toi" et il avait raccroché immédiatement, ne laissant pas le temps à Adrien Zeller de répondre quoi que ce soit.

A l'époque Adrien Zeller avait sans succès tenté de s'opposer à la diffusion du canular, mais n'avait pas entamé d'action en justice. Pourtant, l'ensemble était tout à son honneur. C'est bien aussi de raconter cet épisode, en ces temps où le "tous les mêmes, tous pourris" est d'usage.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article