Speedo Aquabeat, mon nouvel ami !

Publié le

Ce petit engin-là, que j'ai empletté en noir, et non en vert, bien sûr, c'est mon nouvel ami, celui qui va me permettre de gagner, je l'espère, les 9 minutes par kilomètres qu'il me reste à gagner pour parcourir mes deux kilomètres en une heure, et non en une heure vingt comme c'est le cas maintenant ... !

C'est un baladeur amphibie, rudimentaire certes, mais suffisant pour l'usage sportif.
Il n'a pas d'écran, on ne sait pas ce qu'on écoute, et on ne peut passer facilement d'un titre à un autre s'ils ne sont pas successifs, mais ce n'est pas bien grave quand les dits titres ne sont là que pour servir un entraînement, et qu'ils ont été choisis pour.
Pour ma première utilisation, j'ai rapidement transféré quelques titres, histoire d'essayer. Mes choix sont à affiner, mais j'étais "juste", dans l'idée. Commencer l'entraînement sur Bohemian Rapsody de Queen, est un excellent choix qui me convient parfaitement. C'est un des airs que j'adore le plus, la quasi perfection à mes oreilles, et le rythme assez lent permet des gestes puissants, sans à-coups ni précipitation. Poursuivre avec quelques live d'Atlanta ou de Boston de Sting and The Police, c'est pas mal non plus, notamment So Lonely, qui augmente très progressivement son beat. Can't stand losing U, on rentre dans le vif du sujet, il y a intérêt à accélérer un peu la cadence, sur un tempo bien marqué qui correspond bien aux mouvements de la nage. Par contre je vire Next to U, beaucoup trop énervée pour pouvoir correspondre à quoi que ce soit de mes capacités ! Et poursuivre avec mon délicieux Mika et son dernier album, c'est du velours ... Pas pu tester tout le programme, car pas eu le temps de nager plus de 40 minutes ce dimanche, mais cette semaine, y a pas, à moi la piscine,  Laure  Emmanuelle's back ! 

Je dois sans doute encore affiner mon programme musical, mais là, déjà, c'est pas mal.
Et la qualité de son n'est pas mauvaise. Les earphone  sont surprenants, car intra auriculaires, mais ça se comprend pour boucher l'oreille et empêcher l'interférence de l'eau avec le son. Mais si l'écoute est pénible car avec peu de basses hors de l'eau, par contre, dans l'eau, le son prend sa mesure, les basses se développent naturellement et c'est franchement très sympa.

Question pratique, l'engin se glisse dans l'élastique des lunettes ou du masque, ou se glisse dans le maillot, il est tout petit, et, au pire, si on le perd, il flotte ! Il se recharge rapidement et offre 9 heures d'écoute, qui dit mieux ?
... et j'ai même pas été payée pour en faire la pub, je l'ai acheté avec mes sous ... 65 euros, c'est pas si cher payé pour agrémenter son temps de loisir ! 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
<br /> Des notices et des modes d'emploi ? des petites choses comme des grandes ? je décris bien leur fonctionnement, c'est ça ? Ben voui, je crois, généralement, quoi ... T'en avais convenu avec moi,<br /> non, que je décrivais bien comment ça marche, me met pas de doute hein ... ;-)<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> on ne sait peut-être pas ce qu'on écoute, mais on sait ce qu'on entend. Manue, tu es faite pour rédiger des notices et des modes d'emploi.<br /> <br /> <br />
Répondre
E
<br /> Brasse oui; et non, ce n'est pas gênant quand je sors la tête de l'eau, parce que je ne la sors pas ... et oui, la femme de l'Atlantide est mon second nom, je fais l'attraction des bassins, tu<br /> penses, 2000 mètres sans sortir la tête de l'eau ... ! Naaaaannnn, je nage sous-marin avec masque et tuba ! Ce qui fait que le son reste constant !<br /> Je songerai à ton "fractionné" ... il est vrai que pour l'heure, je fournis plutôt des efforts constants, sauf sur les 200 derniers mètres, comme pour un sprint un peu ..  <br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> bonjour manue, belle appareil mais ça doit être génant quant tu rentre la tête dans l'eau et tu la sort (comme pour la brasse) au niveau du son .<br /> Sinon c'est quoi ta spé. en natation ? Je pense que tu fais de la brasse, pour progresser fait plûtot un peu de fractionner, style 10x100 m à une allure un peu plus rapide que ce que tu fait sur<br /> 1000m avec une récup. de 20" à 40" par exemple (J'ai fait de la natation plus jeune, mais pas trés doué, on m'appelait la méduse dans le club)<br /> Bonne journée .<br /> <br /> <br />
Répondre