Docteur Maison ?

Publié le

Vous le savez, mes stations devant le petit écran sont très très espacées, et circonscrites à de très petits temps forts que je me choisis au gré de ce que j'entends à la radio ... c'est dire si j'ai peu de chances ou de risques, de tomber par hasard devant un programme aléatoire !

Toutefois, il arrive que des amis genevois réussissent à me joindre à 20h50 seulement, pour cause de téléphone occupé à autre chose (Nath, salutations !), pour me dire de m'installer dès 20h35 devant la télé pour visionner un "Des racines et des ailes" consacré à l'Ile de Beauté la bien nommée.

La paresse comme le ramollissement du bulbe induit par la position allongée sur un canapé, amènent tout naturellement à l'étape suivante, celle qui me fait régulièrement regretter d'avoir fini par céder à nouveau aux sirènes de la lucarne : le zapping, à l'issue de ladite émission ...

Aujourd'hui n'a pas permis de déroger à la règle ... au lieu d'éteindre cette maudite boîte à images raisonnablement dès la fin de l'émission, j'ai changé de chaîne, ramenant sur la 2, qui n'a retenu aucune attention, puis sur té ef one, avant d'en venir tout naturellement normalement à passer au off, quand une voix juvénile à mes côtés s'est écriée "Oh, Docteur Maison, c'est vrai, c'était les premiers épisodes de la nouvelle saison" ... Docteur Maison ? What is it ?

Docteur House, voyons ! Ah, bon ... ça ne m'a guère rassurée sur mes connaissances télévisuelles intrinsèques, mais bon, le nom me disait vaguement quelque chose ...

Quand ce qui suit est apparu sur mon écran sous mes yeux ébahis ... et c'est quand, les prochains épisodes, déjà ?






Ah, oui ... quand même ... !















Bon au cas où je ne verrais pas les suivants, ce qui est probable, je mets aussi celle-là, histoire de moins regretter ... ! *

 
















* Mais quand même  ... n'est-ce pas, hein, toi, là-bas ...?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Appelle-moi encore "ô Capitaine, mon capitaine" ... comme dans le Cercle des poètes disparus ... je me sens l'âme de Robin Williams ... "Peu importe ce que les autres vous diront : les mots et les idées ont la faculté de changer le monde" ... "C'est dans ses rêves que l'homme trouve la liberté; cela fut, est et restera la vérité" ...Enfin, sinon, je parle à toi et à mon autre moi, sans doute, celui d'en bas !
Répondre
L
...à quel "toi" tu parles  sinon, "oui" mon Capitaine!
Répondre
E
Et merde, c'est quand même pas toi (ou toi !) qui me contredira : DH, c'est réellement cultissime, IS'NT IT ?
Répondre
E
Là, chapeau bas, t'es plus forte que moi, Lulu !<br /> Ouais, c'est exactement l'inverse ! <br /> En vrai je préfère d'abord Nip Tuck, ensuite Housewives les Desperate, et maintenant que j'ai fait connaissance, Docteur Maison !
Répondre
L
Tu sais, moi, la télé ... surtout les séries ... à part DH, cultissime, et Nip Tuck, que j'adoooooore ... mais là, j'ai trouvé ça plutôt pas mal, en fait ! ...ou l'inverse....
Répondre